Nous profitons des dernières longues journées pour continuer notre découverte de la Seine et Marne. En effet, les trains sont peu fréquents au départ de Paris sur la ligne de Coulommiers et nous avons prévu une randonnée de 23 kilomètres de Mortcerf à Faremoutiers, en passant par la forêt de Malvoisine. Dans la première partie, nous sommes en plaine et passons entre des champs de maïs, de betteraves ou autres cultures. Puis, nous pénétrons dans la forêt de Malvoisine avec des passages très sombres tellement la forêt est dense et le chemin étroit.

La forêt de Malvoisine

La forêt de Malvoisine

Le chemin, tantôt sentier, tantôt large piste, serpente dans cette forêt où les feuillages commencent à prendre leurs couleurs dorées de l’automne.

La forêt de Malvoisine prend ses couleurs automnales

La forêt de Malvoisine prend ses couleurs automnales

Nous pique-niquons installés sur de gros fûts de chêne récemment coupés et qui diffusent encore leur doux parfum. Lorsqu’un petit rayon de soleil apparaît, quelques oiseaux se mettent à chanter alors que les glands tombent de-ci de-là. Nous repartons sans traîner car nous avons encore plus d’une dizaine de kilomètres avant d’arriver à Faremoutiers. Dès la sortie de la forêt de Malvoisine, le paysage change et nous abordons une partie très vallonnée avec des ruisseaux au débit important.

L'Aubetin près de la Lavanderie à proximité de Faremoutiers

L’Aubetin près de la Lavanderie à proximité de Faremoutiers

Nous marchons sur un chemin qui serpentent le long de l’Aubetin où quelques lavoirs subsistent.

Le lavoir sur l'Aubetin au lieu-dit le Moulinet

Le lavoir sur l’Aubetin au lieu-dit le Moulinet près de Saint-Augustin

Le lavoir sur l'Aubetin au lieu-dit Montcet près de Saint-Augustin

Le lavoir sur l’Aubetin au lieu-dit Montcet près de Saint-Augustin

 

A lire aussi en Seine et Marne :