Comme tous les ans depuis quelques années, nous partons entre amis pour une semaine de vacances en montagne. Cette année, nous avons réservé une semaine à Pralognan-la-Vanoise dans la Tarentaise. Nous avons loué un chalet Isba au camping de l’Isertan : un chalet en rondins de bois.

Après une semaine de canicule parisienne, nous espérions trouver un peu de fraîcheur en altitude mais nous constatons qu’il fait également très chaud dans la Vanoise, presque 35 degrés à 1400 mètres d’altitude.

Chalet Isba au camping de l'Idertan

Chalet Isba au camping de l’Idertan

Pralognan la Vanoise

Pralognan la Vanoise

Ce matin, nous partons avec le téléphérique du Mont Bochor pour faire le sentier découverte : une initiation aux beautés et richesses de la nature alpine (faune, flore et histoire).

Le téléphérique du Mont Bochor

Le téléphérique du Mont Bochor

Asters

Gentiane bleue

Gentiane bleue

Rhododendron

Le chemin traverse une partie du domaine skiable de Pralognan, espace partiellement occupé par une troupeau de vaches laitières. Nous faisons une pause à un promontoire dominant le village de Pralognan, où nous profitons également d’un panorama sur les sommets environnants et le vallon de Peclet-Polset.

Vallon de Peclet Polset

Vallon de Peclet Polset

Derrière nous, l’aiguille de la Vanoise et le plus haut sommet de la Vanoise : la Grande Casse (3855 m d’altitude).

Après le sentier découverte, nous poursuivons notre randonnée par le sentier en balcon vers le refuge des Barmettes. Nous faisons la pause pique-nique à l’ombre des mélèzes et apprécions la fraîcheur du sous-bois. Après le déjeuner, nous descendons le long du torrent de la Glière où nous trempons un moment les pieds dans le torrent… bien glacial.

L'aiguille de la Vanoise au dessus du torrent

L’aiguille de la Vanoise au dessus du torrent

Nous continuons la descente vers le hameau des Fontanettes où nous dégustons une glace artisanale des Alpes. Après une descente d’à peine trente minutes de marche, nous arrivons à Pralognan.

 

Articles similaires

Une réponse

  1. Dominique

    Les photos sont vraiment superbes .
    Moi qui reste à Paris, je respire mieux en les voyant. Merci !!!