A une dizaine de kilomètres à l’est de Douarnenez, la petite cité de Locronan doit sa renommée au tissage des voiles de bateaux. En effet, Locronan, c’est la cité des tisserands : la culture du chanvre et du lin a été favorisé par le climat de Bretagne, les toiles de chanvre étaient vendues sur les marchés de la toile à voile, certaines toiles équipaient les plus grands voiliers.

Enseigne de tissage

Enseigne de tissage

Locronan a été fondé par un moine irlandais Ronan qui débarqua en Bretagne au VIe siècle et donna son nom au « lieu de Ronan » (Loc Ronan).
Sur la place principale de Locronan, l’église domine de nobles demeures qui restent les témoins de cette époque, parmi elles : la maison de la Compagnie des Indes.

La place principale de Locronan avec son église

La place principale de Locronan avec son église

La place principale de Locronan avec ses belle demeures

La place principale de Locronan avec ses belles demeures

La place principale de Locronan

La place principale de Locronan

Locronan attire de nombreux touristes qui déambulent dans ses petites rues pavés et admirent ses maisons de granit, dans lesquelles de nombreuses galeries de peinture et ateliers d’art exposent leurs créations derrière les façades de granit gris. Les petites rues bordées d’hortensias et de roses trémières achève le tableau par leurs couleurs.

Une petite rue de Locronan

Une petite rue de Locronan

On comprend pourquoi Locronan est devenu l’un des villages les plus visités de Bretagne…