Les vacances sont l’occasion de faire des randonnées afin de poursuivre la découverte de la Grande Brière en Loire Atlantique. Le marais est inondé entre novembre et mai, certains chemins étant sous le niveau de la mer. Un circuit m’attire depuis plusieurs mois à proximité de Kerhinet, le petit village de chaumières briéronnes au cœur du Parc de la Grande Brière. Ce circuit est tout proche du marais du Mès, c’est pourquoi il valait mieux attendre le mois de mai pour tenter un passage au bord des marais.
Après une portion de petite route, le chemin est en sous-bois et on aperçoit le marais du Mès tout proche. Les iris d’eau (iris jaune) sont en fleur, on peut entendre des oiseaux mais aucun ne se montre…
Après les Faillies Brières où le chemin est assez boueux, on suit le marais des Crollières puis on traverse le petit village de Gras, bien connu pour son pont gallo-romain. Il s’agit plutôt d’un gué que d’un pont car il est formé d’un alignement de grosses pierres plates au milieu des roseaux.

La voie romaine de Gras

La voie romaine de Gras

Le pont romain de Gras

Le pont romain de Gras

En hiver, il peut être submergé comme c’était le cas lors d’un précédent passage dans les alentours : 50 cm d’eau le recouvrait.
Après le charmant petit village de Kerbourg, on arrive au moulin de la Fée derrière lequel se cachent deux dolmens au bout du sentier derrière le moulin.

Le moulin de la Fée

Le moulin de la Fée

Dolmen derrière le moulin de la Fée

Dolmen derrière le moulin de la Fée

Dolmen derrière le moulin de la Fée

Dolmen derrière le moulin de la Fée