Le temps n’est pas très stable ce week-end et nous préférons aller dans l’Essonne (91) au sud de Paris car visiblement, on devrait éviter les orages. Nous partons de la gare de Breuillet et suivons l’Orge (rivière de l’Essonne) jusqu’à Jouy où nous remontons au Nord vers Saint-Maurice Montcouronne, joli village qui possède un vieux lavoir avec une curiosité : son toit est orné d’un pilier supportant une grenouille en céramique portant une mandoline.

La grenouille du lavoir avec sa mandoline

La grenouille du lavoir avec sa mandoline

De forme carrée, le lavoir a la particularité d’être fermé. Il a été construit vers 1900 par Stéphane Dervillé en souvenir de sa mère. Le lavoir est fermé aux visites au moment où nous passons.

Le lavoir de Saint-Maurice-Montcouronne

Le lavoir de Saint-Maurice-Montcouronne

Nous poursuivons notre chemin vers le château de Courson où nous étions passé en février par une belle journée printanière. Aujourd’hui, une réception a lieu à l’occasion d’un mariage et la musique déjà bien forte en milieu de journée résonne loin.

Festivités au château de Courson

Festivités au château de Courson

Après le pique-nique à proximité du château, nous continuons notre circuit vers Bruyère-le-Châtel. Le chemin passe entre des cultures de céréales (orge, seigle et blé). Avec tous ces coquelicots au milieu des céréales, on se croirait dans le tableau du « Champ de coquelicots » de Van Gogh ou bien « Les coquelicots » de Monet.

Champ de céréales et de coquelicots

Champ de céréales et de coquelicots