Arrivé en milieu de matinée à Séné dans le Golfe du Morbihan au sud de Vannes, je démarre mon séjour par le circuit des « voiles rouges » sur la presqu’île qui ferme l’anse de Séné. Du chemin, on aperçoit la ville de Séné et les immeubles du sud de Vannes.
A l’extrémité de la presqu’île : Port-Anna, petit port paisible où une légère odeur d’algues se répand dans l’air à marée basse. En face, on voit très bien la presqu’île de Conleau et Arradon.

De Port-Anna, on voit la presqu'île de Conleau et Arradon

De Port-Anna, on voit la presqu’île de Conleau et Arradon

On aperçoit une petite maçonnerie au bord de l’eau : c’est une échelle à marée. Elle servait autrefois aux capitaines de caboteurs à savoir si le niveau de l’eau était suffisant dans la rivière pour remonter jusqu’au port de Vannes après le goulet de Conleau. Sinon, il fallait mouiller et attendre la marée haute.

Echelle à marée qui servait autrefois à savoir s'il y a assez d'eau pour remonter la rivière

Echelle à marée qui servait autrefois à savoir s’il y a assez d’eau pour remonter la rivière

Un vieux gréement : le Corbeau des Mers est au mouillage dans le petit port. La navigation est rare en mer à part le bateau bus qui rentre à Port-Anna.

Le vieux gréement le Corbeau des Mers est au mouillage à Port-Anna (à gauche)

Le vieux gréement le Corbeau des Mers est au mouillage à Port-Anna (à gauche)

Aucun sinagot sur l’eau, ce bateau traditionnel avec ses voiles rouges, bateau adapté aux eaux tumultueuses du golfe. Le sinagot est un petit voilier à deux mats caractéristique du port de Séné utilisé pour la pêche dans le golfe du Morbihan. L’appellation « sinagot » désigne aussi bien les habitants de Séné que les bateaux à voiles rouges.

Sinagot dans le Golfe du Morbihan

Sinagot dans le Golfe du Morbihan
par
François de Dijon, CC BY-SA 4.0 <https://creativecommons.org/licenses/by-sa/4.0>, via Wikimedia Common

Au dessus du petit port, une pancarte montre la photo d’une maison rose qui est située sur la côte près de Port-Anna, mais elle n’est visible que depuis la pointe d’Arradon qui est en face. Cette grande maison rose existe depuis 1879 et est répertoriée dans la liste des points de repères pour les navigateurs. Les propriétaires ont donc l’obligation de la repeindre de cette couleur.

La Maison Rose de Port-Anna dans le Golfe du Morbihan

La Maison Rose de Port-Anna dans le Golfe du Morbihan
par
–Pinpin 11:38, 15 August 2006 (UTC), CC BY-SA 2.5 <https://creativecommons.org/licenses/by-sa/2.5>, via Wikimedia Commons

Après Port-Anna, c’est le golfe du Morbihan qui s’ouvre devant nous avec ses nombreuses îles, voici Boëdic avec sa petite chapelle à l’extrémité et à proximité une belle longère.

L'île de Boëdic avec sa chapelle à l'extrémité

L’île de Boëdic avec sa chapelle à l’extrémité

Le sentier côtier se poursuit à travers plusieurs installations ostréicoles. Par moment, on se demande si on n’est pas entré chez l’ostréiculteur. Après le passage d’une digue, le chemin traverse un marais. En face la petite île de Boëde accessible à pied à marée basse.

Digue qui permet de traverser le marais au sud de Port-Anna

Digue qui permet de traverser le marais au sud de Port-Anna

Après un pique-nique au soleil face au golfe du Morbihan, je reprends la voiture pour stationner au sud de la réserve naturelle des marais de Séné au lieu-dit Montsarrac. Ce hameau possède un calvaire de 3,5 mètres de hauteur.

Le calvaire de Montsarrac

Le calvaire de Montsarrac

Après avoir traversé le hameau de Kerarden avec sa petite chapelle, je rejoins le sentier côtier qui longe le golfe du Morbihan et fait le tour de la Bretagne, le fameux GR34 que j’emprunte jusqu’à la pointe du Passage. De cet pointe, une barge assure la passage entre la pointe de Montsarrac et Saint-Armel en 120 mètres de traversée en mer pour éviter 25 kilomètres par la route. De la pointe, je fais le tour de la presqu’île de la Villeneuve avant de rejoindre le parking du départ.

Articles similaires